2e2f

Le maté est une boisson traditionnelle dont l’origine est partagée entre l’Argentine, le sud du Brésil, l’Uruguay et le Paraguay. Dans ces pays, la... La perte de poids grâce au maté ? Zoom sur cette infusion d’Amérique du Sud.

Le maté est une boisson traditionnelle dont l’origine est partagée entre l’Argentine, le sud du Brésil, l’Uruguay et le Paraguay. Dans ces pays, la consommation de cette drôle d’infusion accompagne la vie de ses habitants depuis des siècles. En Europe et ailleurs, la « yerba mate » intrigue et gagne lentement en popularité.

En effet, elle serait plus énergisante que le café et plus saine que le thé vert. Et c’est donc tout naturellement que le maté a vite été associé à perte de poids. Mais qu’en est-il vraiment ? Faut-il troquer vos mugs pour un maté et une « bombilla » ? Nous avons mené l’enquête.

C’est quoi le maté ?

Le maté peut désigner deux choses. Il peut faire référence au petit récipient traditionnel que l’on utilise pour sa consommation. Ou désigner l’herbe maté, appelée « yerba mate »

Le maté et la perte de poids

Le maté :  une calebasse et une paille en canne.

Le maté, aussi appelé « porongo », est traditionnellement taillé dans une calebasse sèche. D’ailleurs en Quechua, le mot maté signifie « calabaza ». Mais aujourd’hui on trouve des matés de toutes sortes. Bien que ce soit un sacrilège pour les puristes, il y a même des matés en plastique. Quant à sa taille, cela va dépendre de la région. Au Brésil les matés peuvent mesurer jusqu’à 20 cm de haut alors qu’en Argentine ils dépasseront rarement les 10 cm.

On entend aussi parler de la « bombilla », sorte de paille par laquelle on boit le maté. Traditionnellement, il s’agissait tout simplement d’une canne à sucre avec, en son extrémité, une graine percée en guise de filtre. Aujourd’hui la bombilla se décline sous toutes ses formes et s’adapte selon les goûts les préférences de chacun.

La yerba mate.

La consommation du maté remonte aux Amérindiens Guaranis pour qui la yerba mate était « un présent des Dieux » . Ils consommaient les feuilles sèches au quotidien sous forme d’infusion pour ses vertus énergisantes. A partir de 1500, les colons espagnols adoptent et perpétuent l’habitude de boire du maté.

Aujourd’hui, on le trouve dans 98 % des foyers Argentins qui est le principal producteur mondial. Les Uruguayens sont les plus gros consommateurs de yerba mate avec plus de 8 kg par tête chaque année !

Le maté est une plante qui peut atteindre jusqu’à 12 mètres en hauteur. Mais pour de raisons de praticité, elle est élaguée deux fois par an afin d’être maintenue entre 2 et 3 mètres de haut.

Au bout de 4 ans, le maté est prêt pour sa première récolte. Celle-ci commence en Avril et se termine début Septembre. En effet à cette époque les feuilles sont bien « mûres » et la plante est au repos (rappelez-vous que dans l’hémisphère Sud, cela correspond à l’automne et à l’hiver).

maté perte de poids

Ensuite, les feuilles sont brièvement exposées à la chaleur afin de retirer un maximum d’humidité et éviter ainsi la formation de champignon. Elles sont ensuite stockées en sacs pendant une durée minimum de 9 mois. Une fois sèches, les feuilles sont plus ou moins concassées, selon les marques et les régions de production.

Les bienfaits du maté sur la santé et la perte de poids.

On entend beaucoup parler du maté comme un allié pour la perte de poids. En réalité, cette infusion est d’avantage consommée pour ses vertus énergisantes. En effet, à l’instar du café, le maté contient de la caféine mais aussi de la théophylline. Cette substance stimule le système nerveux central et aide à combattre la fatigue physique et mentale.

On rapporte également que le maté contient 90% plus d’antioxydants que le thé vert. Et qu’il serait capable de faire diminuer le taux de mauvais cholestérol et de stabiliser les niveaux de sucre dans le sang. Le maté permet donc de lutter contre les cancers, les maladies cardio-vasculaires et le diabète.

Par ailleurs, une étude réalisée par l’Université Maza (Mendoza, Argentine) datant de 2018 montre que la consommation quotidienne de 2 litres de maté favorise significativement la perte de poids. L’expérience consistait au suivit de deux groupes de personnes étant au régime. Les deux groupes étaient soumis aux mêmes menus mais le premier consommait de l’eau, le second, du maté. Comme vous l’aurez compris, le deuxième groupe a perdu plus de poids que le second.

A l’origine de cette observation, on trouve plusieurs explications. Tout d’abord le maté contient des saponines. Ces substances englobent les particules de graisse et empêchent leur absorption par l’organisme en les éliminant. Et puis, comme vous l’aurez peut-être deviné, le maté est très diurétique. Et oui, sa consommation requiert de grandes quantités d’eau ce qui favorise l’élimination des toxines.

Conjugué à sa concentration en antioxydant, le maté devient un puissant accélérateur de métabolisme et favorise donc la perte de poids.

A lire aussi :

Comment se consomme le maté pour la perte de poids ?

Que vous souhaitiez consommer du maté pour la perte de poids ou pour ses autres vertus, sachez que vous n’avez pas forcément besoin d’un maté et d’une bombilla. En effet le maté se décline aussi sous forme de sachets de thé. Dans ce cas là la préparation se fait exactement comme pour n’importe quel thé : de l’eau bouillante et quelques minutes d’infusion.

comment préparer un maté pour la perte de poids

Si certains d’entre vous sont en possession d’un maté, alors voici comment procéder. Remplissez votre maté à environ 2/3 de sa capacité avec de la yerba maté. Posez votre main sur la bouche du maté et renversez-le deux fois de suite. Ce processus n’est pas pas obligatoire mais il permet de retirer la poudre de maté qui peut boucher le filtre de votre bombilla.

Ensuite, inclinez votre maté à 45° pour que l’herbe se place en pente douce. Cette phase permet de ne pas mouiller toute l’herbe d’un seul coup. Versez un peu d’eau chaude à la base de la pente, puis introduire la bombilla en bouchant son extrémité avec votre pouce.

Rajoutez un peu d’eau à côté de la bombilla et absorbez ! Une fois que vous avez terminé, rajoutez à nouveau de l’eau au même endroit. Si vous êtes en compagnie, faites passer le maté. Sinon, dégustez-le tranquillement à votre rythme.

Le maté est très amer. Certains aiment rajouter du sucre. Mais si vous consommez du maté pour ses bienfaits sur la perte de poids, ce n’est pas l’idéal ! Pour améliorer son goût vous pouvez le mixer avec d’autres herbes ou un peu de gingembre.

Le maté pour la perte de poids : posologie.

Comme vous l’aurez compris, consommer du maté régulièrement peut vous aider dans votre perte de poids. Il n’y a aucune contre-indication au niveau de la dose. Vous pouvez en consommer  quotidiennement jusqu’à 2 litres sans problème. Les Argentins et les Uruguayens en consomme d’ailleurs toute la journée !

Vous pouvez boire du maté le matin au petit-déjeuner pour un gain d’énergie. Entre les repas pour profiter de son effet coupe-faim. Ou encore pendant un jeûne si vous songez à jeûner pendant 3 jours pour maigrir.

Toutefois, chez certaines personnes, le maté provoque des brûlures d’estomac et peut avoir un effet laxatif. Mieux vaut arrêter sa consommation. De même, le maté n’est pas recommandé aux personnes qui souffrent d’hypertension. Dans ce cas, essayez plutôt la tisane de lavande amincissante qui agira en douceur.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *