2e2f

Le jeûne est une pratique connue depuis des milliers d’années partout dans le monde. Au départ, les motivations du jeûneur étaient d’ordre religieuses ou...

Le jeûne est une pratique connue depuis des milliers d’années partout dans le monde. Au départ, les motivations du jeûneur étaient d’ordre religieuses ou spirituelles. Puis elles se sont politisées avec le jeûne de protestation promulgué comme moyen de manifestation pacifique, notamment par Gandhi. De nos jours, on entend beaucoup parler de jeûner pendant 3 jours pour une perte de poids rapide.

Nous allons voir que ce n’est en réalité que l’une des facettes du jeûne et qu’on peut en tirer de nombreux autres bénéfices… A condition de savoir s’y prendre !

Qu’est-ce que le jeûne ?

Le jeûne est la privation volontaire ou non de la prise d’aliments et éventuellement de boissons sur une durée déterminée. Cette pratique étant millénaire, chaque culture et chaque civilisation ont une vision et une pratique singulière. Il n’existe donc aucune définition du jeûne qui soit immuable.

Jeûner pendant 3 jours et perte de poids

On différencie toutefois le jeûne périodique du jeûne intermittent. Le jeûne périodique consiste à se priver de nourriture sur une durée minimum de 3 jours. Quand au jeûne intermittent, il s’agit de l’alterner de manière régulière avec les moments où l’on mange.

Sans le savoir, beaucoup de personnes pratiquent un jeûne intermittent : ils dînent à 20 heures, sautent le petit-déjeuner du lendemain et déjeunent à midi. Dans ce cas le jeûne aura duré 16 heures en pratique, et 10 heures en théorie puisqu’on considère que le jeûne débute 6 heures après la prise du dernier repas.

Au-delà de cette petite subtilité, le cadre dans lequel se déroule le jeûne est relativement flexible. Certains préconisent le jeûne sec, c’est à dire sans nourriture et sans boisson. D’autres préfèrent conserver quelques aliments et consomment par exemple des bouillons de légumes ou des smoothies à l’eau.

Quant à la durée, là encore, il n’y a pas vraiment de règles. On recommande généralement une durée maximum de 3 jours, surtout s’il s’agit de votre premier jeûne. Certaines personnes jeûnent sur une semaine, maximum deux. Mais cela demande une excellente connaissance de soi, beaucoup de pratique et une bonne condition physique.

Jeûner pendant 3 jours : quels sont les bénéfices sur la santé ?

Comme je vous le disais, aujourd’hui jeûner pendant 3 jours rime avec perte de poids. Mais pour beaucoup de personnes, le jeûne est aussi synonyme de vitalité et de santé. Et oui, aussi étrange que cela puisse paraître, se priver de nourriture peut effectivement apporter de nombreux bénéfices.

Notre nourriture est contaminée par de nombreux agents polluants, même dans le cadre d’une alimentation saine et variée. Ces toxines s’accumulent dans les tissus adipeux, encrassent les rouages de notre métabolisme et peuvent, à terme, provoquer des maladies chroniques ou dégénératives. D’un autre côté, la digestion occupe environ 1/3 du total de notre énergie.

La conclusion s’impose par sa logique : mettre au repos le système digestif pendant quelques jours ne peut que avoir des effets bénéfiques. Les jeûneurs rapportent d’ailleurs une sensation de vitalité rarement égalée. Cela, parce que leur organisme est purifié et peut fonctionner de manière optimale.

Mais les effets du jeûne ne s’arrêtent pas là. Selon les travaux  réalisés par le Dr. Otto Buchinger en 1920, le jeûne pourrait en effet stimuler les forces curatives de l’organisme. En ce sens, il serait possible d’observer par exemple une amélioration des réactions allergiques. Ainsi qu’une stabilisation du taux de sucre et de cholestérol dans le sang. Dans certains cas, le jeûne pratiqué pendant le traitement sous chimiothérapie pourrait améliorer la condition du patient.

Jeûner 3 jours pour une perte de poids : comment ça se passe ?

Comme vous l’aurez compris, jeûner pendant 3 jours n’aura pas simplement une influence sur la perte de poids. Mais pour observer ses bénéfices il faut tout de même prendre quelques précautions. Jeûner, ce n’est pas simplement arrêter de manger.

Perdre du poids en jeûnant

Bien préparer l’organisme pour jeûner pendant 3 jours.

Pour que jeûner pendant 3 jours rime avec perte de poids, vous devez absolument préparer votre organisme. Ce que je veux dire par là, c’est qu’un jeûne ne se décide pas du jour au lendemain.

En effet, on recommande de réduire l’alimentation de manière progressive au moins 5 jours avant le début du jeûne. De cette manière l’arrêt est moins brusque est vous vivrez bien mieux l’expérience. Aussi bien sur le plan physique que mental.

Une petite semaine avant la date fixée, arrêtez la consommation de protéines animales, de café, d’alcool et de sucres. Puis au bout de deux jours, supprimez les légumineuses ainsi que les oléagineux. Les deux derniers jours qui précèdent le début du jeûne, ne mangez que des légumes et des fruits.

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez faire une cure de magnésium au sel de Nigari ou profiter des effets laxatifs du Séné. D’une part vous aiderez votre organisme à se purifier, d’autre part, il est beaucoup plus simple de démarrer un jeûne avec le ventre vide.

Que se passe t-il pendant le jeûne ?

Au début de votre jeûne, votre organisme fonctionnera normalement puisqu’il pourra puiser comme d’habitude dans vos réserves de glucose. Pour rappel, le glucose permet de nourrir le cerveau. Mais au bout de quelques heures, ou du second jour, ces réserves vont s’épuiser puisque vous n’allez pas les renouveler.

C’est à ce moment là que votre organisme passe en mode « survie ». Il va alors mettre en place un mécanisme appelé néoglucogenèse. Pour faire simple, il s’agit d’imiter la production de glucose avec les moyens du bord. Et comme vous-vous en doutez, le glucose ainsi produit n’est pas d’une qualité exceptionnelle. C’est pour cela que vous risquez d’expérimenter des vertiges, des nausées voir des migraines. Il est donc conseillé de prévoir de rester tranquillement chez soit.

Jeûner sur 3 jours et maigrir

Autre précaution à prendre pendant le jeûne, essayez de vous isoler le plus possible. En effet lorsque votre cerveau reçoit un stimulation olfactive ou visuelle en relation avec la nourriture, celui-ci se met à produire des sucs gastriques, en vue de la digestion. Mais le ventre vide, ces sucs peuvent vous causer une sensation d’acidité, voir des douleurs. C’est pour cela que certaines personnes en profitent pour s’isoler complètement et pratiquent notamment la méditation.

Après la privation, comment revenir à la normale ?

De la même manière dont vous aurez préparé votre organisme, il est important de soigner la fin du jeûne. Votre système digestif à été au repos pendant 72 heures, des toxines ont été libérées, votre métabolisme a ralenti le rythme. Bref, il ne s’agit pas de réveiller votre estomac avec un menu fast-food.

Faîtes le chemin inverse à celui prit avant le début du jeûne. Commencez par les légumes, puis les oléagineux et enfin les protéines animales. Si vous comptez enprofiter pour débuter un régime, alors arrêtez-vous là et ne reprenez pas la consommation d’alimentes gras, salés ou sucrés.

Jeûner pendant 3 jours est souvent synonyme de perte de poids car c’est aussi un excellent tremplin pour adopter de bonnes habitudes alimentaires.

Jeûner pendant 3 jours et perte de poids : quels résultats attendre ?

Comme vous-vous en doutez, jeûner pendant 3 jours et perte de poids vont de paire. Toutefois les résultats sont difficilement quantifiables : entre 2 kg et 5 kg, selon les personnes et leur métabolisme. Quoi qu’il en soit, il est fortement préconiser de poursuivre le jeûne avec un régime alimentaire sain et la pratique d’une activité physique.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *